Mercredi 18/03/09

Hier nous avons visité l'Internat de garçons organisé par Jamghat. Trente jeunes garçons d'âges divers vivent là ensemble.


Ici, la plupart sont musulmans (à Jamghat outdoor, l'accueil de jour que Codegaz aide, les proportions sont 60% musulmans et 40% d'autres religions). Amit, lui-même hindouiste, veille à ce que tous les enfants puissent prier en conservant leur propre religion. Aussi il a aménagé un petit oratoire où l'on voit des symboles de toutes les religions rencontrées en Inde. La représentation des religions chrétiennes montre qu'il n'en est guère familier : un personnage qui est un mix de la Vierge Marie de Lourdes et d'un Sacré-Coeur ! Mais l'intention y est :-)

 

Les enfants vont à l'école pour la plupart ou apprennent un métier, essentiellement la restauration, ou l'artisanat. Les photos de ceux qui se sont sortis de la rue et qui ont maintenant un travail trônent pour servir d'exemple à ceux qui sont là.

Amit me parle aussi de son travail avec le théâtre pour aider ces jeunes à se reconstruire et pour sensibiliser d'autres jeunes plus favorisés dans des ateliers théâtre. Il m'a donné des photos et un DVD de leur dernière pièce, celle que nous avions vu jouer en Novembre.
C'est mieux pour eux que de jouer et de ramasser des bouteilles en plastique sur les voies !
 
 

Les 10h de train ont été occupées pour partie par des discussions avec nos voisins de compartiment et même quelques rudiments d'hindi : pour dire je suis OK , il faut dire mèè (comme une chèvre) tik (comme le tic-tac de l'horloge) hoo (comme dans yahoo) ! Voilà, vous en savez autant que moi ou presque ! Je découvre aussi avec ravissement aussi que nous avons quelques mots en commun : savon = sabonn, nom= namm. Dans 'dautres on retrouve les racines indo-européennes : un stylo se dit calame, comme en grec ancien !

 

Nous voici de nouveau à Vidhyadeep. Les soeurs sont toujours aussi accueillantes. En ce moment c'est la période de la moisson : les étudiantes l'ont faite elles-mêmes à la faucille, elle a été moins abondante que l'an dernier à cause d'une petite mousson et d'un hiver pas assez froid. C'est aussi le moment des examens de fin d'année. Les vacances d'été vont de la mi-avril à la fin juin. C'est la période la plus chaude, difficile d'étudier quand il fait environ 44° le jour et 30° la nuit !

Après un moment de repos, un petit déjeuner mi-continental mi-indien, et une bonne douche théoriquement chaude (mais la chaleur ambiante me fait accepter sans trop de déplaisir sa fraîcheur), nous attendons que l'épreuve de comptabilité ait bien commencé pour rencontrer Maguy.

Les photos de tout ça vont arriver très prochainement...
See you soon !
 


Retour à l'accueil