21-22/11/13

 

Nous avons débarqué directement de Koth à Dahej (une ½ journée pleine de voiture dans la jeep des sœurs de Koth, un arrêt à Baruch et départ pour le Terminal GNL de Dahej : a little tired !)

Le soir nous retrouvons Ancy De Jacob de Delhi. Elle vient ici pour voir ce qui est réellement fait par Petronet dans le Gujarat au point de vue CSR. Il semblerait que l'information remonte mal...

Nous commençons par une réunion le lendemain matin avec Hemant Bahura.

Nous apprenons que lors de la dernière mousson, tardive mais particulièrement abondante, Luvara n'a pas été été inondé grâce au tuyau posé par Codegaz dont Denis avait calculé et supervisé l'installation et que le dispensaire fonctionne toujours.

Puis nous partons pour Luvara : c'est Jeudi, jour de consultation. L'eau est enfin au dispensaire, le robinet fonctionne enfin ! Yess...

DSC07594.jpg

 

Le gouvernement s'est enfin occupé du village : des routes cimentées, une adduction d'eau enfin correcte ! Le château d'eau construit avant les dernières élections n'a en fait pas servi à grand chose. Il alimentait quelques maisons seulement (et semble-t-il les plus riches) et pas tout le temps en plus. Les familles les plus riches, si l'on peut dire ont maintenant chacune un point d'eau, mais les adivasis et les migrants continuent à être alimentés par le s les camions qui remplissent le réservoir central et les citernes en sintex. Il y a du coup toujours des femmes pour faire la lessive près du réservoir, mais moins qu'avant. 

DSC07575

 

Un des docteurs a changé, mais nous savons par Maggie qu'elle a de très bons rapports avec Usha, l'aide soignante qdont Codegaz avait payé la formation. Celle-ci continue à être employée par le dispensaire (Codegaz aura créé un emploi à temps partiel dans ce village) pour les vacations du Lundi et du Jeudi et pour se rendre auprès des familles pour des enquêtes sanitaires.

DSC07603.jpg

 

Petronet a aussi posé encore plus de lampadaires solaires dans le village et construit un abri-bus. La construction de l'extension de l'école sur le terrain donné par le Panchayat est en cours d'achèvement. Il manque l'équipement qui ne saurait tarder. Ils ont fourni aussi de l'équipement pour l'école, des uniformes pour les écoliers et organisé au moins un voyage scolaire (à Lothal, je crois).

Nous partons ensuite pour Lukigam, le village d'à côté. Là aussi ils ont mis des lampadaires solaires. Ils ont aussi donné un bus pour le ramassage scolaire et les sorties organisées par l'école.

Il y a unprojet de nouveau Panchayat (mairie) , mais là, ancy De Jacob met son véto. Petronet ne payera pas un équipement qui relève du Gouvernement.

Dans la petite ville de Dahej, nous retournons au Lycée pour voir les équipements des labos de physique/chimie et de biologie. Le level 11 de la section S a pu commencer, l'état doit venir inspecter ces labos et certifier qu'ils sont conformes et l'an prochain le level 12 pourra commencer avec l'ouverture officielle de la section scientifique.

 

 

Au retour au terminal, nouvelle réunion pour faire le point. Il y a aussi un projet de participation à l'équipement des cuisines centrales pour les écoles. Les industries du coin doivent choisir à quelle partie du projet ils vont participer. Petronet a opté pour prise en charge de véhicules pour le transport de la nourriture à 60 degrés.

 

Autre projet : construction d'une salle d'étude pour les élèves de Luvara. Actuellement, ils ont su que les collégiens habitant Luvara sortaient travailler sous les lampadaires solaires. L'idée serait de créer une salle d'étude. Codegaz participerait volontiers à un tel projet, trop peu étudié encore ; Il faudrait que le Panchayat donne le terrain, que Petronet construise le bâtiment, que le gouvernement soit d'accord. Quand tout cela sera autre chose qu'une idée en l'air, Codegaz pourrait prendre en charge une partie des travaux, ou l'équipement, ou l'extension de ce bâtiment pour y faire enfin la salle de réunion pour les femmes, par exemple... On peut rêver un peu, non ?

Pas question pour le moment de nouveaux projets avec Maggie. Mais nous savons par elle que VCC a eu une commande de 300 sacs en tissu de la part de Petronet. L'an dernier ils ont fini par payer la scolarité de la fille qui y était. Cette année, 2 filles sont venues mais ne sont pas restées.

DSC07622.jpg

Un petit goût de déception toujours de voir comme il est difficile de construire un vrai projet commun Codegaz-Petronet dans le Gujarat alors que ça va tout seul dans le Kerala... espérons que ça change un jour, mais les attentes à propos d'un CSR ne sont pas les mêmes... et le gouvernement BJP du Gujarat et le gouvernement du Kerala coalition du LDF (conduit par le parti Communiste d'Inde) et de l'UDF, conduit par le Congrès : les 2 extrêmités de l'échiquier politique indien.

 

 

Retour à l'accueil