Je reprends mon récit ! désolée du retard, mais en France aussi il y a des problèmes avec les fournisseurs d'accès !

Dimanche en fin d'après-midi, Shaila nous a emmenés dans un petit village près de leur maison où elles font du soutien scolaire. Ce soutien a lieu dans la maison d'une jeune fille, professeur, qui vit chez ses parents puisqu'elle n'est pas encore mariée. Elle est absente, mais ses parents sont là ! Ils ont 3 filles et un garçon et ils voudraient encore un garçon pour assurer ! Ce jeune garçon a les cheveux longs : il faut tromper les démons ! Ils attendront longtemps et ils réuniront la famille pour lui couper solennellement les cheveux et lui rendre son identité de garçon...

IMGP8516

au fond le tableau noir qui sert au soutien scolaire..

IMGP8517

Elle souhaite de tout son coeur un 2° garçon !

IMGP8520IMGP8523

Scènes de la vie du village...

Nous avançons un peu plus dans ce quartier du village, qui est habité par des moyennes et basses castes (les quelques riches ont des maisons en ciment et sont ailleurs, les dhalits, hors caste, vivent dans des cahutes). Shaila nous conduit auprès d'une vieille femme qu'elles ont soignée au dispensaire et orientée vers un hôpital pour les pauvres où elle a pu être opérée de la cataracte.

Nous nous retrouvons très rapidement au milieu d'une nuée de femmes et d'enfants ; les hommes se rapprochent plus lentement.

IMGP8526IMGP8531

Regardez la femme en rouge : voilée au début, quand son beau-frère est présent, dévoilée ensuite...

Les filles se mettent à chanter et danser ce qu'on leur a appris la veille pour la journée de la Femme : je suis fière d'être une fille ! Il y a du boulot sur ce sujet et pas qu'en Inde ! Mais c'est vrai que c'est avec les enfants qu'il faut commencer à essayer d'éduquer, puis les femmes. Les hommes finissent par suivre. Shaila a organisé dans le village le parlement des enfants, et ils prennent ça très au sérieux, ont des plans d'action éducative pour la propreté du village, etc... Ca marche bien.

IMGP8535

IMGP8556

A la fin, c'est le temps de des questions et après notre pays, nombre d'enfants, etc, un homme nous demande si nous pouvons leur donner du boulot... pas leur faire la charité, remarquez bien. Le même nous demandera un peu plus tard pourquoi nous sommes si « healthy » et pas eux...

IMGP8561

IMGP8564

Que leur dire en quelques mots si ce n'est que nous constatons que l'Inde change à toute vitesse et que les bienfaits de ce progrès finiront par leur arriver...

Vraiment les soeurs font un travail extraordinaire ici : elles ne cherchent pas à convertir, leur foi ne se manifeste que dans la chapelle de leur maison. Il n'y a d'ailleurs aucun chrétien dans le coin : que des hindous et quelques musulmans. Elles sont infirmières, assistantes sociales, éducatrices, etc... et tout ça 24h/24h...

Je ne sais vraiment pas comment on va arriver à les aider, mais c'est sûr qu'il faudra faire quelque chose...

IMGP8554IMGP8568

Comment les oublier ?

Retour à l'accueil