Le 14 juillet dernier, Rani était à Paris, avec Marcelline et Shaila, 2 autres soeurs, et nous les avions baladées dans Paris, Montmartre et Tour Eiffel, sous une pluie battante d'ailleurs !

Quand Shaila avait su que nous venions en Novembre dans le Gujarat, elle nous avait écrit pour nous inviter et vraiment nous n'avions pas eu le temps. Cette fois-ci, nous nous somme décidés pour aller faire un tour chez elle, à Koth, entre Ahmedabad et Vadodara.

Nous voilà donc repartis de Bahruch en jeep, avec Neela et Marykotty , venues pour l'inauguration du 1° étage de VCC, à travers le Gujarat. Les soeurs commencent leur voyage par une prière : nous avions un peu oublié les curiosités de la conduite indienne depuis que les routes sont bonnes entre Dahej et Bahruch et qu'à Delhi on se sert du métro, mais... après tout, on peut comprendre leur désir de prière vu ce qui se passe sur la route ;-))

 

Ici nous avons trouvé 4 soeurs jeunes et dynamiques, mais toujours les mêmes situations : il s'agit d'un internat privé de filles du level 2 au level 12. Il y a aussi des sessions de couture de 3 mois pour les filles qui ont décroché de leur cursus et qui acquièrent ainsi une petit formation diplômante.

Les filles nous ont offert un comité d'accueil couleur locale :

IMGP8362

IMGP8363

 

Le bâtiment de l'internat est dans un état correct malgré le tremblement de terre de 2001, mais le bâtiment des soeurs est dans un sale état : des travaux sont en cours mais il semble bien que ce soit plutôt du replâtrage qu'autre chose...

 

Sinon, comme toujours, des toilettes et douches dans un état lamentable et tout à fait insuffisants en nombre : 6 toilettes et 8 douches pour plus de 90 internes. Les filles dorment sur des nattes par terre que l'on roule dans la journée, ont chacune leur casier, leur seau (les toilettes sont toujours sans eau et se laver à l'indienne c'est avoir un seau d'eau (froide le plus souvent) et un pot en plastique pour puiser dedans... pas évident pour laver les longues chevelures (et le reste, d'ailleurs !)

IMGP8368IMGP8396

IMGP8389

Le soir les filles regardent la télé, on distingue dans le fond les nattes roulées.

Les besoins sont criants en sanitaires, en eau chaude (il fait froid l'hiver quand même), en système de filtrage des eaux usées efficace, et en équipement informatique : 2 postes de récupération pour les 90 internes. Tout est à l'avenant...

IMGP8383IMGP8385

Dire que Codegaz ne peut pas prendre en charge cet internat, puis que la DGNL de GDF-Suez ne donne d'argent que pour les projets autour des terminaux méthaniers de Petronet : Dahej et Kochi...

Et comme on a déjà obtenu des fonds pour les projets de Delhi auprès de la Fondation GDF-Suez, on ne sait plus trop à qui demander. En faisant un don dédié à une association ,on peut en récupérer 66% en crédit d'impôt... Vous qui passez par là, si vous avez une idée, surtout faites-la nous connaître... On cherche comment les aider.

Retour à l'accueil