Lundi 7 Décembre

Aujourd'hui nous sommes retournés à Luvara pour voir quels étaient les besoins de l'école, mais la semaine dernière on nous avait dit que, comme nous avions aidé Luvara, il fallait maintenant que nous aidions Luckigam ! Nous avons quand même écouté les besoins du village :

pour l'école, création de 3 nouvelles classes et d'une salle informatique

pour le village, remplissage des puits d'eau saumâtre avec des eaux de récupération du terminal méthanier, recouvrement de la mare aux buffles (qu'ils avaient absolument voulu garder l'an dernier) et création d'un lavoir pour les femmes, afin qu'elles cessent de mélanger eau pour la lessive et eau potable et bien sûr la fin du dispensaire...

Nous avons donc visité l'école, très bien tenue, mais plus petite et moins bien lotie que celle de Luckigam.

 


la cantine et les cantinières : le repas est fourni gratuitement par l'école et payé par le gouvernement : biryani pour tous !

 


Le gros problème pour la création des classes, c'est que le seul endroit où l'on pourrait les créer dans l'enceinte de l'école est occupé par un arbre.. et couper un arbre est un crime en Inde ! Il faudra l'autorisation du gouvernement !


Nous revisitons les différents puits , dont un désaffecté, dans les quels les eaux de récupération peuvent être mises, afin de rendre l'eau moins saumâtre


Quant au dispensaire, la question cruciale était qu'on n'arrivait pas à trouver 2 jeunes femmes qui veuillent aller à l'internat de VCC. Et voilà que le sagpanch nous dit que les 2 jeunes femmes sont trouvées, qu'elles sont des jeunes mariées, qu'elles ont un niveau d'étude suffisant et qu'elle sont prêtes à venir, puisque elles ont toutes les deux eu de bébés l'an dernier ! Ma foi ! C'est un moyen de contraception comme un autre, l'internat ! Et Maguy est prête à assouplir un peu ses règles pour elles, puisqu'elles pourraient rentrer chez elles le Samedi après-midi et revenir le Lundi matin. Donc elles commenceraient leur cursus en Juin prochain...




Voilà donc une des toutes jeunes femmes choisies ! elle a déjà un bébé de 4 mois ! Elle doit encore valider son level 12 (fin du cursus scolaire) interrompu pour cause de grossesse.

Mais comment faire pour ouvrir et maintenir le dispensaire d'ici là ?


Et voilà que Jatin nous dit qu'on est invités par le grand chef Rajender Singh le soir.

Et donc au retour nous sommes invités dans le salon privé du Terminal, avec whisky et vin plus quantité d'amuse-bouche divers et Singh nous annonce qu'il y a modification de programme, que le gouvernement du Gujarat a dévolu un village à chaque compagnie du coin et que PLL et qu'ils ont hérité de Luvara (normal, c'est le plus près) ! donc tous les projets pour Luckigam tombent à l'eau et Luvara aura tout ce qui est souhaité, voire plus, car il y aurait 350 000 € à dépenser pour le village dans les 16 mois qui viennent !!!!

en ce moment on retravaille une vieille idée : des sanitaires pour les familles et donc on explore le web pour des toilettes sèches faisables dans ces conditions.

Pour le dispensaire, afin de l'ouvrir le plus vite possible, PLL pourrait payer les salaires de 2 filles de la nouvelle promotion qui sera diplômée en Avril et elles laisseraient la place aux filles du village. Le médecin pourrait commencer les consultations assez vite, donc on pourra finir ce fameux dispensaire et acheter l'équipement avant de partir !!!

Vous imaginez si le Gouvernement taxait chaque entreprise d'une zone industrielle pour faire du social !!!

Nous avons fini la bouteille de vin à table pour fêter ça !!!

Vraiment ce pays est étonnant !!!

Aujourd'hui, Mardi 8/12 relâche : visite de la jetée du terminal seulement et les photos sont interdites ! Vous verrez peu l'Inde d'aujourd'hui et de demain pour cause de secret défense,  mais elle est bien là !
 

Retour à l'accueil