Je vous ai quittés le 22 Novembre ! un bail ! 

et il s'en est passé des choses depuis ce temps-là...

La plus importante est l'arrivée d'un petit ange dans notre famille : Il est né le 23 Novembre, dans la nuit pour nous, juste avant notre départ pour le Kérala.

Gabriel1

Il y a déjà une semaine que nous sommes rentrés d'Inde et que... je me gèle ! il neige sur Paris aujourd'hui !

Donc ce fut une mission sans connexion facile et avec tenue du blog si compliquée que voici le différé...

Pour le Village de Luvara, nous avons pu constater que le drainage effectué il y a 2 ans était vraiment efficace . Cette année de mousson très abondante, on voit bien que la mare du village est plus basse de niveau que l'an dernier à la même époque (mauvaise mousson pourtant).

IMGP6691IMGP6713

Par contre le problème de l'eau n'est pas encore réglé : il nous est difficile de comprendre les tenants et les aboutissants de l'alimentation en eau de ce village, mais, si j'ai bien compris, le système idéal qu'on nous a montré n'est pas encore effectif. Les robinets de  branchements devant les maisons ne fonctionnent pas encore et le poids des habitudes fait que les femmes viennent toujours chercher l'eau au coeur du village, directement au cul du camion, et se servent de l'eau potable pour faire la lessive car elle n'est pas saumâtre et... qu'il est beaucoup plus rapide de remplir ainsi les bidons ! Dès que l'alimentation sera vraiment opérationnelle, ça devrait changer. Et surtout quand le nouveau projet de lavoir sera réalisé et la mare aux buffles comblée.

 

Par contre le dispensaire marche bien (même sans alimentation en eau). Et le médecin est très content des résultats, d' Usha, la jeune femme en train de se former au VCC, et des projets pour l'an prochain.

IMGP6660

Pour ce qui est de la propreté et de l'hygiène, tout reste à faire : pas de système de toilettes vraiment effectif dans ce village, à part celles que nous avons rénovées pour le dispensaire. Il y a bien des petites cahutes payées par le gouvernement, mais comme le fonctionnement est à la charge de chaque famille, il y a une cahute de temps en temps qui fonctionne. Cela changera peut-être quand l'eau arrivera vraiment. Les seules qu'on a vues en fonction chez des particuliers sont alimentées en eau par le puits du voisin !

IMGP6700IMGP6701


Et pource qui est du ramassage des papiers, ce n'est pas encore dans la culture locale, c'est le moins qu'on puisse dire. 

Une idée proposée : mettre au pied des lampadaires solaires des poubelles : le Sarpanch dit qu'il peut faire effectuer le ramassage.

IMGP6652

 

Quand le lavoir pour les femmes (eau des puits fournie par une pompe), et l'aire de jeux pour les enfants, avec leurs toilettes attenantes, seront une réalité et non une utopie, on peut espéré que dans cet espace-là au moins les papiers ne seront pas jetés par terre ! Il faut un début à tout !

Notre séjour à la Gesthouse de PLL et nos visites à Luvara ont été brefs cette fois-ci. Les entretiens, avec Jatin et  Hemant ont été positifs. Même notre rencontre avec R. Singh semble entériner le fait que la présence de Codegaz à Luvara est bien établie.

Nous sommes ensuite revenus chez les soeurs à Baruch, après un passage à la poste ! C'est un fait notable :depuis 7 ans que nous venons en Inde, c'est la première fois que j'ai trouvé des cartes postales dignes de ce nom (à Mumbai, très jolies et... conçues pour être postées), que j'ai pu les mettre à la poste et... qu'elles sont arrivées avant nous !

La poste reste folklorique dans son aspect extérieur, mais elle est efficace  ! C'est à des petits riens comme ça qu'on voit que l'Inde change !

 

IMGP6717

 

Retour à l'accueil