Et voilà, la vie a encore fait que ce blog est resté en sommeil un moment ! Voici donc les nouvelles des différents projets...

Certains  avancent trop doucement à mon goût...
Nous ne savons toujours pas si la Fondation GDFSuez aidera ou non à la création de l'accueil de jour pour les filles des rues de Delhi, Aanchal et c'est assez frustrant...

D'autres  projets ont été freinés par les lenteurs de l'administration indienne... Nous avons même eu peur que la surélévation du Vidhyadeep Community College soit empêchée. Mais, après beaucoup de patience et d'atermoiements, l'autorisation de construire a bien été délivrée. Maintenant il faut commencer les travaux dans le mois !!! Ca y est, c'est fait ! Dès que j'ai des photos, je les envoie...

A propos du dispensaire et de Luvara, là aussi les choses avancent. Vidhyadeep a organisé un programme d'éducation pour les femmes de Luvara. Il s'agissait de prendre pied dans le village, d'expliquer quelques règles d'hygiène primordiales et de faire se rencontrer les deux futures étudiantes avec des élèves du même cursus. Nous attendons le rapport, mais de toutes façons ça a été instructif. Maggie a créé des liens avec les gens du village. D'ailleurs, elle a fait une découverte qui nous a stupéfiés... Il y a dans le village une jeune femme qui a un diplôme d'infirmière et qui va sans doute tenir le dispensaire en attendant la fin de la formation des 2 jeunes filles. Pourquoi, vraiment pourquoi le sarpanch du village n'avait-il pas parlé de cette fille. Le saurons-nous jamais ?

A propos du dispensaire, toujours, heureusement que Maggie a fait ce camp de formation pour le village...  Elle a pu nous dire ainsi que les travaux de finition avançaient, qu'elle avait eu des réunions avec PLL. Parce que de ce point de vue-là, c'est le silence total !!!
Depuis qu'un projet d'action commune a été mis en place entre PLL et Codegaz, on n'a jamais eu aussi peu d'information sur l'état d'avancement des travaux qu'après tout Codegaz paye !!! Drôle de partenariat ! Il faut accepter que ce soit comme ça ! c'est le prix à payer pour que les projets se fassent et que les gens de Luvara voient leurs conditions de vie s'améliorer. Et comme c'est pour eux qu'on s'investit dans ces projets et pas pour nous, ce n'est pas si grave !

L'association Entre2Mondes va avoir bientôt un an d'existence sur le papier, mais les vicissitudes de la vie familiale  ont fait que je n'ai pas eu le temps de me pencher sur la création du site... Comme de ce point de vue l'embellie se dessine vraiment, et comme les réalisations que j'ai fait faire pour mon propre compte sont vraiment jolies, je vais pouvoir faire avancer aussi ce projet qui permettrait à des jeunes femmes étudiantes du cursus couture/broderie de payer une partie de leurs études et d'aider ainsi leur familles et même, une fois sorties du Collège et revenues dans leur village et mariées, de garder  leur savoir-faire et d'améliorer leur quotidien.
Retour à l'accueil