Le WE a la Guest house de Dahej étant un peu tristounet, nous avons accepté encore une fois l'hospitalité des soeurs.

Donc un petit WE Bharuchois typique pour montrer les joies de la ville à Jean-Michel et Oriane :

Samedi thali gujarati au Shalimar Hotel : toujours aussi veg, aussi typique , aussi rapide, aussi bon marché (enfin si le thali est passé de 70rps/pers à 90 rps/ pers, soit 1,30 €)
 

L'après-midi Magguy nous emmène à Ankleshwar, un village de l'autre côté de la Narmada.

Nous prenons au passage un père Jésuite qui s'occupe d'une école de garçons dans ce village et nous filons « dans la jungle » ce qui signifie « dans la forêt ». Mais la notion de forêt est bien différente de chez nous et on pourrait plutôt dire dans la cambrouse ! Il y a des champs, des arbres et des maisons isolées et vraiment pauvres et même un petit village ou cohabitent(chacun dans son quartier tout de même) des musulmans et des adivasis ou aborigènes. Nous entrons dans les maisons des familles qui envoient leurs filles à VCC. Il s'agit là, pour Magguy, de faire une petite visite à des filles qui ont quitté le collège et de voir ce qu'elles sont devenues et pourquoi elles sont parties quand elle ne le savait pas !
 

L'une d'elle s'était enfuie le jour de ses 18ans en disant à ses parents qu'elle retournait au collège et avait rejoint son copain. Ils sont mariés maintenant et ils habitent avec les parents de la fille. Le jeune homme a trouvé du travail à l'usine d'à côté et elle ne travaille pas et ne fait rien encore de son cursus. Espérons que ça ne dure pas...

Une autre trouvait la séparation d'avec ses parents trop dure semble-t-il... il y a de quoi : 10 mois de scolarité avec 10 jours de vacances à Diwali et 10 jours à Noël et pas de retour dans la famille entre-temps !

Toutes ces familles nous accueillent avec gentillesse et offrent qui un verre d'eau (il n'est pas indispensable de le boire, juste y tremper ses lèvres), qui du thé au gingembre.

pas évident de boire dans la soucoupe comme eux ! 

Les maisons sont pauvres mais très bien tenues, en torchis couleur locale (terre, paille et bouse de vache). Les femmes cuisine au feu de bois, il y a dans la cour , tout près des vaches un petit coin maçonné pour la toilette, mais la télé et parfois le lecteur de DVD trônent, bien protégés par une housse en plastique...




la récolte de coton 

quelques visages aussi !


Retour à 6h au VCC pour la messe en gujarati avec les filles. Toutes les filles y vont mais, comme partout en Inde, celles qui ne sont pas chrétiennes prient selon leur propre foi. (Ici, l'idée même de laïcité dépasse l'entendement).


Le lendemain nous nous rendons dans le grand temple qui a l'air de commencer à prendre vie, puis dans le temple au bord de la Narmada, qui semble, lui être moins fréquenté.

la puja : le prêtre promène une lampe à huile de façon circulaire devant la statue des dieux 

 
  

 

Puis nous allons au Plaza hotel pour manger un tandoori et retour à la Guesthouse de Dahej. Denis nous organise une visite du Terminal et du haut d'un réservoir nous pouvons enfin voir la mer !
mais là, pas de photos, c'est strictement interdit ! 

Retour à l'accueil